Toi la seule qui pouvais

Au son de «Last farewell » de Death in June

Toi la seule qui pouvais
me réconcilier
quelle colère tu n’y étais pas

Je n’ai pas résisté
ce soir-là
j’ai rendu les armes
le papier
un crayon
et le bouclier percé de ma tristesse.

Μετάφραση στα Γαλλικά: MICHEL VOLKOVITCH

Advertisements
This entry was posted in Ποίηση and tagged . Bookmark the permalink.